Casino mobile : jeux sur ipad tablettes application en ligne


BONUS 1° DÉPÔT
lucky31 Bonus 131% - 150 € â„č
RĂ©clamer le Bonus 🎁
banzai slots Bonus 100% + 200 Free spins â„č
RĂ©clamer le Bonus 🎁
DUBLINBET CASINO Bonus 100% - 350 € â„č
RĂ©clamer le Bonus 🎁
Bonus 100% + 100 Free spins â„č
RĂ©clamer le Bonus 🎁
fatboss logo Bonus 100% + 100 Free spins â„č
RĂ©clamer le Bonus 🎁
cresus casino Bonus 150% + 300 € â„č
RĂ©clamer le Bonus 🎁

Casino sur Mobile : Essor des applications et jeux d’argent

Si on comptait 11 millions d’engouĂ©s de jeux vidĂ©o en 2000, leur nombre s’élevait en 2013 Ă  31 millions, ce qui fait une croissance de presque 300%. Ces jeux sont pratiquĂ©s Ă  50% sur mobiles. Ils attirent autant les hommes que les femmes car leurs nombres s’avoisinent de plus en plus. 83% des utilisateurs sont majeurs.

MĂȘme si on peut accĂ©der aux maisons de jeux en ligne agrĂ©Ă©es via une tablette ou un Smartphone, les joueurs sont Ă©galement de plus en plus enclins au tĂ©lĂ©chargement des applications mobiles Ă©ditĂ©es particuliĂšrement pour leur mobile. Il est capital de souligner que l’augmentation des ventes de jeux d’argent sur mobile n’implique pas Ă  tous les coups une croissance de paiement des Ă©pris de jeux vidĂ©o.

Sur ce marchĂ©, les applications peuvent ĂȘtre libres ou payantes.

Chaque application comporte l’option « dĂ©mo » oĂč les participants peuvent participer aux jeux avec de l’argent virtuel. Au quotidien, les utilisateurs se voient offrir de jetons. Bien que ce soit possible, l’achat de jetons additionnels avec de vrai argent n’est pas forcĂ©. Les joueurs casuels ont de cette façon l’opportunitĂ© d’expĂ©rimenter le jeu gracieusement et sans se mettre en dĂ©pense.

La raison qui engage les consommateurs est tout d’abord « sociale » : ils cherchent Ă  lancer des dĂ©fis Ă  leurs camarades, communiquer leurs rĂ©sultats, s’offrir et distribuer des cadeaux sur internet… En somme, mettre Ă  profit l’ensemble des options de jeux fournies par les rĂ©seaux sociaux (tel Facebook).

De surcroĂźt, le fait est expressĂ©ment mis en Ă©vidence par la statistique : uniquement 0,15 % des utilisateurs font mensuellement des achats par la voie d’un portail de jeux en ligne. NĂ©anmoins, ceux qui mettent la main sur leur bourse n’hĂ©sitent pas Ă  faire chauffer leur carte bleue : ils conçoivent Ă  eux seuls 50 % des revenus mensuels.

Les utilisateurs qui misent en vrai argent ont parfois la sensation que hasarder dans une plateforme de jeux sociale est moins dangereux et moins chers que de pratiquer dans une maison de jeux sur internet « ordinaire ».

L’Ă©volution des jeux sur support mobile, des belles perspectives mondiales

Des plus en plus d’opĂ©rateurs se lancent dans les applications mobiles qui reprĂ©sentent plusieurs millions de dollars. Les perspectives restent Ă©normes Ă  travers le monde surtout dans le domaine du casino en ligne.

evolution-marche-mobile-mondial
Evolution du marche sur support mobile dans le monde source newzoo.com

RĂ©ellement, cela n’est qu’un mirage :

– Il est dans la plupart des cas permis, avec les casinos sur internet, de participer en mode essai. En outre, le mode rĂ©el n’exige pas indispensablement de gros paris.

– les jeux de casino sociaux n’autorisent pas du tout Ă  recouvrer les gains au comptant. L’argent payĂ© pour acheter des jetons et/ou des biens virtuels ne pourra jamais ĂȘtre restituĂ©.

A premiĂšre vue, plus question de meilleure ou mauvaise option : le tout, c’est de passer agrĂ©ablement le temps !

Cependant, les adolescents rejoignent aussi le rang des utilisateurs de jeux : le marchĂ© des jeux sur mobile a progressĂ© de 10 % l’annĂ©e derniĂšre. Une fortune pour les maisons spĂ©cialisĂ©es dans le casino et les jeux de hasard! Les jeux en mode virtuel inventĂ©s spĂ©cialement pour les rĂ©seaux sociaux (Facebook en haut de la liste) cartonnent.

Les jeux de casino en live en version mobile

De nombreux casino ou sites de paris sportifs proposent de faire de paris en live avec des opĂ©rateurs spĂ©cialisĂ©s dans les casino croupiers en direct, ce qui accroit tout l’intĂ©rĂȘt des parieurs, mais cela n’est pas sans occasionner des soucis de trouble du comportement si l’on se rĂ©fĂšre Ă  une Ă©tude parue rĂ©cemment sur l’addictologie.

En Europe: l’essor du secteur ne flĂ©chit pas.

A l’instar de l’Allemagne et du Royaume-Uni, nos amis europĂ©ens connaissent le mĂȘme essor des ventes des jeux sur mobile et rĂ©seaux sociaux.

En opposition aux prĂ©jugĂ©s, les Allemands ne sont en aucune façon les plus avares ! Le cabinet de recherche yStats.com a considĂ©rĂ© qu’ils ont la meilleure prouesse des charges mensuelles relatives Ă  l’achat de contenus multimĂ©dia.

De leur part, les Britanniques continuent d’occuper annuellement, la premiĂšre place comme d’habitude. En avant, comme support de prĂ©dilection de plus de 30% des Ă©pris de jeux de casino sur le net, l’ordinateur de poche.

RĂ©cents pays dĂ©veloppĂ©s: Les jeux d’argent sociaux sur portable en pleine croissance

En dĂ©pit des ennuis d’accĂšs Ă  Internet et de l’interdiction existant dans plusieurs pays, les ressortissants des nouveaux pays dĂ©veloppĂ©s montrent beaucoup d’intĂ©rĂȘt pour les jeux d’argent sociaux sur portable (ordiphone ou ordinateur de poche).

En France: l’augmentation des consommateurs mobiles

En France, 39 % des Français disposent d’un Smartphone. Au terme de l’annĂ©e 2013, l’institut d’audit et d’Ă©tudes de marchĂ© GFK apprĂ©ciait que les ventes s’élĂšveraient jusqu’à 15 millions de mobiles…Pour vous donner une idĂ©e sur ce que cela reprĂ©sente, cela indique que les ventes de Smartphones devancent Ă  partir cet instant celles des micro ordinateurs et des tablettes.

Pour l’annĂ©e en cours, une progression du marchĂ© de l’ordre de 10 Ă  12% est escomptĂ©e. En confirmation, prĂšs de la moitiĂ© des ventes de mobiles accomplies sont des Smartphones.

Est-ce Ă  penser que c’est le terme des commerces d’ordinateurs ? SĂ»rement pas ! L’utilisation d’ordinateur regarde toujours 83% des Français. Pour celle du Smartphone, Ă  l’évidence, c’est relatives aux tranches d’ñge :

– de 18 Ă  24 ans : le trois quart y recourt
– de 25 Ă  39 ans : Ă  peu prĂšs 60% y fait recours
– le tiers ou 30% des plus de 40 ans y fait recours

Le profil des joueurs de jeux sur mobiles

profil-des-joueurs

De tous les pays les plus amoureux de jeux de hasard, il y a surtout :

– L’Afrique Ă  l’exemple de l’Afrique du Sud oĂč les applications tĂ©lĂ©chargĂ©es progresseraient d’aprĂšs l’estimation de 50% jusqu’à 2017

– L’Europe de l’Est, particuliĂšrement la Pologne

– la Turquie : le mĂȘme fait qu’en Pologne, la Turquie compterait plus de joueurs online que les principaux pays d’Europe Occidentale. La classification de ce pays serait toutefois susceptible d’évoluer Ă  toute allure en raison du contexte actuel. Le Premier Ministre M. Erdogan veut en rĂ©alitĂ© obtenir l’interdiction des principaux rĂ©seaux sociaux sur son territoire (Facebook, Twitter, YouTube). Notez aussi qu’Ă  compter du 5 fĂ©vrier dernier, les pouvoirs de maĂźtrise de l’Etat sur internet ont Ă©tĂ© Ă©tendus par l’AssemblĂ©e turc.

La Cour Constitutionnelle a jusqu’à maintenant rĂ©ussi Ă  s’opposer de maniĂšre absolu aux interdictions d’accĂšs aux rĂ©seaux sociaux. Mais jusqu’à quand va-t-elle rĂ©sister?

– la Russie : La hausse du marchĂ© en Russie pour l’annĂ©e 2013 est de 20%. La conjecture pour 2016 serait au moins 60 millions de participants en ligne, sans diffĂ©renciation de jeux.

Mais le bĂątisseur de VKontakte (le Facebook russe) a jugĂ© bon le 22 avril dernier de renoncer irrĂ©vocablement Ă  la Russie. Pavel Dourov considĂšre que la politique conduite par Vladimir Poutine est complĂštement « incompatible avec le business de l’Internet ».

Le 22 avril 2014 dernier, Pavel Dourov promoteur du VKontakte (Facebook russe) a lĂąchĂ© de maniĂšre irrĂ©vocable la Russie. Il pointe du doigt la politique menĂ©e par Vladimir Poutine qu’il qualifie « incompatible avec le business de l’Internet ».

– en Moyen Orient, surtout aux Emirats Arabes, des jeux de casino sont tĂ©lĂ©chargĂ©s par plus de 10% de possesseurs de Smartphone, malgrĂ© que la culture et la religion les proscrivent.

« On parle ici donc d’une explosion d’un nouveau modĂšle Ă©conomique: Le jeu social ou free to play »

Ce boom est d’autant plus contradictoire que les plus en vue des exploitants (essentiellement occidentaux) sont assez timides pour placer des capitaux dans des jeux Ă  destination des pays au potentiel sous estimĂ©. De façon incertaine par peur d’une opposition politique trop accentuĂ©e ? De toute maniĂšre, il y a lĂ  une niche marketing bien manifeste pouvant mener Ă  un privilĂšge concurrentiel rĂ©el.

Une représentation statistique additionnelle sur le marché du portable et des jeux de casino en ligne.

Donnez une note !
[Total: 1 Moyenne: 5]
Casinos Jackpot