augmentation de 12% du marché du jeu en ligne

Source Forum du casino

Global Betting and Gaming Consultants (GBGC) base Ă  l’Île de Man, spĂ©cialiste de conseil de jeu, a annoncĂ© qu’une rĂ©cente analyse effectuĂ©e  a constatĂ© que le marchĂ© du jeu en ligne a augmentĂ© de douze pour cent en 2010 Ă  29,3 milliards de dollars.

GBGC a dĂ©clarĂ© que le rapport de Global Interactive Gambling Market a relevĂ© que les paris sportifs ont reprĂ©sentĂ© 41 pour cent du marchĂ© total en ligne avec des produits tels que les jeux de casino et poker sont responsables des 46 pour cent. Bingo a Ă©galement connu une croissance rapide en Europe avec des revenus pour les opĂ©rateurs qui devraient augmenter de 1,3 milliards de dollars en 2010 Ă  2,1 milliards de dollars d’ici 2013.

GBGC a rĂ©vĂ©lĂ© que les paris en ligne devrait apporter 41,7 milliards de dollars dans les trois ans alors qu’il s’attend Ă  une approche rĂ©glementaire Ă  suivre par plusieurs pays comme indiquĂ©e par sept Etats membres de l’Union europĂ©enne mettant en avant une lĂ©gislation de jeux sur Internet en 2011.

« Le Jeu sur Internet est en nette croissance avec des racines solides et devient de plus en plus une activitĂ© de loisir pour grand public et notre analyse suggĂšre que, Ă  quelques exceptions prĂšs, les pays s’orientent Ă  la rĂ©glementation plutĂŽt que de la damnation avec sept Etats membres de l’Union proposer une lĂ©gislation de jeux sur Internet pour 2011 », a dĂ©clarĂ© Warwick Bartlett, chef de la direction pour GBGC.

« Il s’agit d’un engagement plus sain avec une certaine entreprise pour continuer Ă  croĂźtre un rythme rapide encouragĂ©s par un nombre croissant d’applications dĂ©veloppĂ©es pour les tĂ©lĂ©phones mobiles et la propagation mondiale de la large bande. »

GBGC a également été critique en ce qui concerne  la récente British Gambling Prevalence Survey, le décrivant comme «défectueux».

« Le jeu est un problĂšme beaucoup moins dangereux pour le pays comparĂ© à  la consommation d’alcool avec  8% des gens buvant au point que leur santĂ© est en danger. » dit Bartlett,

«En 2008, il y avait 6 769 dĂ©cĂšs directement liĂ©s Ă  l’alcool selon le National Health Service. Personne n’est mort en jouant Ă  la loterie ou ayant pariĂ©. L’enquĂȘte devrait Ă©galement ĂȘtre Ă©tendue au jeu avec des instruments financiers exotiques dont les rĂ©sultats peuvent ĂȘtre catastrophiques, comme nous l’avons vu depuis l’effondrement de Lehman Brothers. « 

Casinos Jackpot